Le programme 2021

 

Vendredi 16 Juillet

SAINT MONTAN

Place Poulallé

Ouverture 20h30 - Concert 21h30

Bal Poussière

(Rumba congolaise, samba, funk psychédélique, festejo, lando, maloya)

 

Cap-Vert , Brésil,  Pérou, Congo, La Réunion, le répertoire du Bal Poussière est une traversée sonore des continents, un projet original qui se substitue aux bals classiques, inspiré par les musiques  africaines  et leurs influences au delà des océans.  

Rumba congolaise, samba, funk psychédélique, festejo, lando, maloya  … sont autant de chants et de rythmes chaloupés qui invitent à la danse. C’est l’étreinte d’un Twist  avec un chant éthiopien, d’une valse avec une complainte péruvienne; les mouvements de population engendrés par les  diverses colonisations ont créé un métissage d’une immense richesse musicale. Le Bal poussière créé en 2017 par les musiciens du collectif King Tao dans la Drôme, s’empare avec délectation de toutes ces pépites. Il nous invite à lover la piste de nos déhanchés… À faire monter la poussière !

 

Sophie Charbit (chant), Benoît Black (saxophone, guitare), François Reme (claviers), Nicolas Thé (batterie), Mathieu Picard (basse électrique)

 

A 20h, ce vendredi 16 juillet, dans le Cloître de la Cascade, Bourg-Saint-Andéol, le Quatuor Debussy et Franck Tortiller s’associent pour un concert hommage à l’une des figures majeures du XXe siècle, Maurice Ravel. Une représentation naviguant entre jazz et classique dans laquelle les harmonies des cordes s’entremêlent aux notes métalliques et enveloppantes du vibraphone au gré des œuvres du compositeur.

 

 

Samedi 17 Juillet

LARNAS

Site de l’Église Saint Pierre

Ouverture 16h30

Tremplin Jazz 17h00 

Première partie 20h30 - Concert 21h30

 

Tremplin jazz 

Jazz sur un plateau organise pour la 15eme édition de son festival son premier “Tremplin Jazz” destiné à la promotion des artistes régionaux émergents sur la scène du jazz. Il est ouvert aux artistes de tous âges basé sur la Région Auvergne Rhône Alpes.

La présélection sera faite par un jury qui choisira les 3 groupes finalistes qui se produiront le samedi 17 juillet à partir de 17h dans le cadre de la scène Tremplin Jazz sur un plateau.

A 20h3O, le gagnant fera la première partie du concert du soir.

AKPE MOTION et Alain Brunet

Hommage à Serge Gainsbourg (jazz-rock-world music)

Akpé Motion c’est le fruit d’errances programmées, d’errances fructueuses autour de mondes réels et imaginaires; une sorte d’invitation au voyage … de ces citoyens du monde qui sont peut-être, plus que d’autres, sensibles aux migrations de notre temps. Pour nous musiciens d’Akpé Motion qui nous considérons comme des citoyens du monde, la migration est un acte d’émancipation, un cri de liberté, l’expression d’une volonté inouïe qui force l’admiration. Ce peut-être, dans un sens positif, l’envie de la découverte, du partage, du faire avec d’autres. Cette mondialisation de l’égoïsme, de la ségrégation, de la peur n’est pas la notre ! C’est pour cela que nous jouons une musique qui emprunte au jazz mais aussi au rock et à la World music.

Alain Brunet, trompettiste, qui remet sur le métier l’oeuvre de Miles Davis, de Gainsbourg ou de Trenet et qui s’évade, l’espace de concerts et de quelques CD, vers les musiques traditionnelles dont les couleurs multiples nourrissent son travail d’improvisateur.

   

Alain Brunet (trumpet), Jean Gros (guitar), Mike Armoogum (bass), Pascal Bouterin (drums).

 

Dimanche 18 Juillet

LARNAS

Site de l’Église Saint Pierre

Ouverture 20h - Concert 21h30

Les Frères Smith 

(Afrobeat, Afrofunk & Global groove Orchestra)

Funk, afro-groove, highlife, mandingue, éthio-jazz, mixés chaud-bouillant par ce collectif parisien dans un gumbo qu’ils nomment Afrikanbeat.

Piliers de la scène afro-groove parisienne, les Frères Smith distillent leur mélange de contrebande depuis le siècle dernier, pour conquérir les foules du nord au sud de Paname et de sa banlieue. Les secrets de cette grande fratrie ? Une section rythmique intense, des cuivres très épicés et des vocalistes charismatiques, pour une potion magique à consommer sans modération…

Au-delà de leur sens certifié pour mettre le feu, le groupe français n’oublie pas les messages, environnement en perdition et capitalisme déluré inclus. Et s’ils ne réveillent sans doute pas les consciences autant qu’ils le souhaitent, les Frères Smith peuvent être cependant assurés d’émoustiller les corps avec leur énergie vivifiante.

 

Swala Emati Smith  (voix) , Prosper Smith (voix), Roulio Smith (trompette), Fab Smith (saxophone ténor,) Sake Smith (saxophone baryton), Reno Smith (saxophone alto, flûte peule), Olivier Mahop (Smith guitare), Manu Smith (claviers), Yoel Smith (basse), Mario Smith (batterie), Damien Smith (percussions).

 

Mardi 20 Juillet

SAINT REMÈZE

Place du Porgie

Ouverture 20h - Concert 21h00

Lady Soul Project 

(hommage à Aretha Franklin)

 

- Une voix charismatique, 

- une rythmique affirmée, 

- une section de cuivres détonante avec un sax ahurissant, 

- du groove,

- des impros “jazz” parfaitement distillées.

Ainsi pourrait se résumer Lady Soul Project qui vous transportera, l’espace d’un concert, à l’Est des Etats Unis du côté de Détroit ou de Memphis. 

Respect, Chain of fool, I say little prayer, A natural woman… Autant de titres que vous pourrez entendre, parmi d’autres, lors de ce voyage consacré à « The Queen of Soul », Aretha Franklin et à toute cette période où les labels Stax, Motown ou Arista faisaient bouger la planète.

Il ne serait d’ailleurs pas étonnant qu’en cours de soirée, vous ayez à votre tour envie de rejoindre le dancefloor…

 

Julie Fallu (chant), Roger Nikitoff (sax-clavier), Thierry Comte (trombone), Simon Rochetain (guitare), Bernard Chazaut (basse), André Irondelle (batterie).

 

Jeudi 22 Juillet

BOURG SAINT ANDÉOL

Dans le cadre des jeudis de l’été

Ouverture 20h00 - Concert 21h00

Doc Valdum 

(groove-pop-soul, biberonnée de jazz et de danse universelle)

Le projet DOC VALDUM voit le jour au courant de l’hiver 2016. De nombreux artistes d’horizons divers rejoignent cette aventure autour d’un répertoire original né de l’imaginaire du Valdum. C’est notamment sur scène que cette dizaine de musiciens aguerris proposent une musique groove-pop colorée de soul, mais biberonnée aussi au jazz, à la world et au son dance-floor.

Ce mélange façonné dans le creuset d’un amour sans barrière véhicule une énergie positive condensée en un son incisif ! Un cocktail à consommer jusqu’à la lie…

 

 

Jonathan Jeanton (lead vocals), Jule Regard (trombone), Soufian Terkmani (sax’s, choeur), Dougie Doug (bass, choeur), Adlane Aliouche (keyboards), Philippe Valdum (percussions, chant), Romain Baret (guitare), Malo Thierry (drums).

 

Vendredi 23 Juillet

VIVIERS

Cour d’honneur de l’hôtel de ville

Ouverture 20h00 - Concert 21h00

Talking oud 

(Moroccan Jazz)

TALKING OUD est un voyage dans le monde musical du maître oud marocain Alaa Zouiten. 

Né à Casablanca, Alaa étudie l’oud au conservatoire National de Marrakech et  joue dans de nombreux festivals marocains á partir de 2007, avant de quitter le pays pour l´Allemagne. En 2017, il enregistre Talking oud, son deuxième album, expérimentant les possibilités stylistiques, techniques et esthétiques du oud. Le résultat est un mélange fascinant de musique arabo-andalouse, flamenco, jazz et rock, sans aucune hiérarchisation des styles musicaux impliqués. 

Alaa Zouiten est devenu au fil des années le fondement de nombreux projets de fusion dans la ville cosmopolite de Berlin, où il vit actuellement. Il inaugure, entre autres, l’Arab Song Jam et le festival Gnaoua de Berlin en 2018/2019, deux événements incontournables de la scène multiculturelle berlinoise.»

Alaa Zouiten sera accompagné par son Quintett : la voix á la fois féerique et festive de Mona Boutchebak (ALG/FR), le violon éclectique de l’américain berlinois Roland Satterwhite, la batterie richement colorée de Cédric Beck, le tout supporté par le maître du groove, le bassiste vivarois Didier Del Aguila.

 

 

Dimanche 25 Juillet

Domaine de Briange

Concert Privé

21h00

Didier Alix

(swing, valses gitanes...)

Le Didier Alix Quartet respire l’air d’un autre temps, celui de la musique de Django Reinhardt, de la chanson swing et des valses gitanes des années 30, mais aussi celui du Bebop avec le scat explosif de Jon Hendricks.

Insufflant poésie et jeux sonores dans un flux de mots en jazzés, l’instrument voix de Didier Alix donne au projet sa couleur originale.

Et si le swing de la pompe conduit souvent la manœuvre, le groupe n’hésite pas à prendre le large au travers d’arrangements, compositions et improvisations audacieuses, le plaisir du jeu et du partage étant la boussole de ce généreux quartet.

Didier Alix (chant, guitare, compositions et arrangements), Julien Duranton (guitare), François Grimaud (violon), Anthony Guttierrez (contrebasse).

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jazz sur un plateau